top of page

31 mai : La Visitation en Famille



Mai est le mois dédié à Marie dans l'Eglise catholique, depuis le Moyen-Age. 


Peut-être avons-nous, comme le faisait la famille de Sainte Thérèse de Lisieux, décoré un autel en son honneur, orné des plus belles fleurs de nos jardins.

Peut-être avons-nous multiplié les dizaines de chapelets ! 


Mais peut-être aussi sommes-nous passées à coté.


La fête de la Visitation le 31 mai est l'occasion de prendre un temps privilégié pour nous confier avec Marie, méditer son exemple et prier avec elle. 


Vous pouvez retrouver dans le rubrique Mon âme / Prière une méditation pour nourrir votre temps de prière.


Mais vous pouvez aussi, le 31 mai, faire une petite fête en famille ou avec des amis ! 


C'est l'occasion rêvée de chanter des Magnificat ! 

J'aime beaucoup c'est celui de Notre Dame de Vie que vous pouvez écouter ici  et dont je vous joins tout en bas la partition, difficile à trouver. 


Relisons en famille l'Evangile de la Visitation, observons des représentations de la scène. Vous les trouverez en bas du document pdf. 


Pourquoi ne pas aller après l'école rendre visite au sanctuaire mariale le plus proche, ou à la statue de Marie qui borde la route la plus proche. Vous pourriez même en profiter pour donner un coup de sécateur ou d'éponge et montrer ainsi votre attachement concret à la Mère de Dieu. 


Prenons le temps d'un bon repas festif, et puis avant de nous coucher nous pourrions nous parents, nous rendre à la porte de chacun de nos enfants, pour dire à celui chez qui nous entrons qu'il est béni entre tous les enfants, qu'il a du prix à nos yeux. Et dire nos merci pour Lui. A vous d'imaginer d'autres idées, venez nous les partager en commentaire. 

 



En famille la Visitation
.pdf
Télécharger PDF • 7.36MB

"En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » 

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. 

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle. "



Magnificat Notre Dame de Vie
.pdf
Télécharger PDF • 11.24MB

176 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

تعليقات


bottom of page