M is for Mama chapitre 8.

Dernière mise à jour : 28 mars

Apprendre l'art de l'auto-discipline.


Proverbes 22,6 :

Éduque un jeune à mesure de son développement : jamais il ne déviera, même l’âge venu.


Abbie explique qu'elle a passé une année très difficile avec un enfant qui a soudainement eu un blocage pour aller aux toilettes et qu'elle a passé des heures à coté de lui, à essayer de l'aider...


Cette année m'en a appris beaucoup sur la formation/ l'entrainement/ l'éducation, mais pas tant sur la formation de mon fils que sur le mien.

Le Seigneur m'a appris à travers ces moments de pleurs et de frustration, que la première chose que je devais former, entrainer était ma confiance en Lui.

Je devais croire que Dieu avait un plan dans cette période apparement dénuée de sens. Peu à peu le Seigneur a fait grandir ma vie de prière, ma patience, ma determination (c'était mon boulot, en tant que mère, de me faire l'avocate de mon fils de toutes les manières possibles), et ma discipline.


A ce moment de ma vie, ce fut une épreuve nécessaire qui m'a montré dans quel domaine je n'étais pas au point. Car en fait, ça allait plutot bien : nos enfants dormaient, mangeaient ce qu'on leur donnait, nous étions à peu près à l'heure...

Et dans toute cette efficacité relative, c'était facile de me reposer sur ma propre force plutôt que sur celle de Dieu. C'était tentant de considérer que mes prédispositions à l'éducation étaient suffisantes.


Mais cette année de purgatoire d'entrainement à la propreté m'a humiliée de façon nécessaire.

Elle m'a confortée dans certaines habitudes de répétition, de fermeté, elle m'a appris la flexibilité.

Mais surtout elle m'a appris la bonté de Dieu et son attention pour les soucis apparement insignifiants (mais énormes en même temps) que nous rencontrons chaque jour.


SI nous commençons à douter de son soin pour les détails, nous devons mémoriser cette vérité :

Matthieu 10

29 Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille.

30 Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

31 Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux.


Mais ça n'est pas tout chères soeurs en maternité fatiguées. Une fois que nous avons entrainé nos âmes à voir la bonté de Dieu même dans les petites choses, nous devons entrainer nos esprits - armés avec la vérité- à aller de l'avant dans les ronces les plus épineuses de la maternité.


Et la verité c'est que nos enfants n'adhéreront pas à choisir la voix étroite une fois grands, si nous ne les y avons pas entrainés. Ou, si ils restent sur le droit chemin par la grâce de Dieu, cela ne sera pas porté à notre crédit.

Si nous ne choisissons pas d'abord la discipline pour nous-mêmes, nos ne pouvons pas espérer transmettre ce trait de caractère à des enfants dont le contrôle des impulsions est au mieux inégal et dont les émotions dépendent d'une sieste manquée.

Nous devons nous entrainer à nous rappeler que NOUS, pas eux, sommes censées être les thermostats émotionnels de nos maisons. Et si nous voulons garder ces thermostats stables, nous devons nous devons ancrer notre résolution dans la parole de Dieu.


Une mère qui ne lit pas la Bible régulièrement et comme un bateau dont le gouvernail a été arraché.


Mais attends Abbie ! ne viens-tu pas de dire qu'il y avait déjà tant de choses à faire et tellement peu de temps pour cela ? comment ajouter une heure de lecture biblique dans mes journées ?


D'abord je n'ai pas parlé d'une heure. Il n'y a pas de mentions de durée dans les Ecritures.


En ISaie 40, 10-11 on lit :

10 Voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec puissance ; son bras lui soumet tout. Voici le fruit de son travail avec lui, et devant lui, son ouvrage.

11 Comme un berger, il fait paître son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, il mène les brebis qui allaitent.


Les brebis qui allaitent... dans d'autres traductions " ceux qui ont des petits"...

Mais c'est moi !

Il me mène tendrement. Et donc je vous encourage à demander au Seigneur où il veut vous conduire pour votre lecture de la Bible.

Pour moi, il s'agit de me lever tot. Pour vous ça peut être différent. L'important c'est de s'engager envers le Seigneur et de suivre ses commandements, de vous entrainer à le suivre dans cette discipline de mettre sa Parole en priorité.


Ce focus sur la Bible est une fondation indispensable pour savoir comment éduquer nos enfants, mais aussi une méthode pour construire une cohérence significative en nous-mêmes.C'est notre fondation et sans elle, nos autres efforts tomberont à l'eau.

C'est aussi l'habitude la plus importante que nous pouvons transmettre à nos enfants. Honorer et respecter la parole de DIeu ne vient pas souvent naturellement. Mais une fois que nous avons gouté que le Seigneur est bon (psaume 34), notre appetit pour lui grandit et l'entrainement se transforme en désir de sa présence.

Nos enfants le remarquent et y sont attirés.


Avant de vous demander comment faire pour que votre enfant fasse ci ou ça demandez-vous :

Est ce que vous aimez la parole de Dieu et est-ce que vous lui donnez la première place dans votre maison ?

Est-ce que vous avez confiance en Dieu, demandez-vous sa sagesse et sa lumière ?

Voulez-vous être cohérente et obstinée dans votre recherche de sa bonté pour vous et vos enfants ?

Vous êtes vous entrainée vous même à "aimer ce qui doit être fait"?


Si la réponse est non, vous n'êtes pas la seule !

Eduquer les enfants, s'éduquer soi-même est dur.

Cela nécessite un désir de faire mieux selon le Seigneur.

L'entrainement nécessite de vivre avec l'Esprit Saint et d'être sensible à ses motions.

C'est beaucoup de travail !

Mais cela vaut l'effort fourni. L'effort porte tellement de fruit dans la vie de nos enfants et la notre (sans parler de la vie de nos maris, amis, collègues... ).


Résumé

Médiocrité maternelle

Penser que l'entrainement doit être réservé aux athlètes olympiques.

Refuser l'auto-discipline.

Eviter les responsabilités.


Maternité ajustée au Christ

Reconnaitre que l'entrainement est une part essentielle de la vie chrétienne.

Recherche les fruits de l'Esprit, notamment la maitrise de soi.

Accepter que la responsabilité dépend de nous.


AGIR

Mémoriser et méditer

2 Timothée 3,16.

16 Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice.


Identifier trois domaines dans lesquels vous manquez de discipline, en choisir un pour travailler pour la semaine.

Faire un planning pour incorporer une lecture et mémorisation régulière des Ecritures à votre routine.

Questions.

Comment puis-je être plus persévérant pour faire les "choses nécessaires" qui me rapprochent de Dieu et aident ma maison à tourner paisiblement ?

Suis-je disciplinée dans certains domaines mais manquant de courage quand il s'agit d'étudier la parole de Dieu ? Pourquoi ?

Si je me sens submergée, dans quelle mesure est-ce du à mon manque d'entrainement ?


Prière

Seigneur, tu nous as donné le parfait exemple de la discipline en Jésus, obéissant jusqu'à la mort et la mort sur la croix. Puissions-nous être entrainé par son exemple, sachant que quelque soit l'inconfort que nous expérimentons à nous auto-discipliner, cela produira du fruit en son temps.





472 vues0 commentaire