• marie B

La reprise : se faire Vasque et non canal

Quand les journées vous semblent longues...

Quand la boue à l'air de s'installer partout

Quand personne n'écoute

Quand la lessive s'amoncelle

Quand le confinement reprend, avec son lot d'incertitude, d'inquiétude...


Rappelez vous de respirer...

Rappelez vous de sourire

Rappelez vous des rires déclenchés par une expériences ratée ou par une lecture en famille

Rappelez vous des baisers de votre bébé, des câlins de votre ado

Rappelez vous de l'amour et la passion qui ont donné naissance à cette aventure et respirez, encore

Rappelez vous de l'essentiel, rappelez vous de la gratitude


Rappelez vous quel beau foyer vous créez.... (inspiré par un post anglo saxon)



Parce que l'atmosphère du foyer dépend tellement de la mère, coeur de sa maison, il est indispensable qu'elle puisse prendre soin d'elle.

Saint Bernard de Clairvaux nous invite à être VASQUE et non CANAL.

Chrétien ou non, cette image fonctionne :

« Si tu es sage, montre-toi vasque et non pas canal  Un canal reçoit l’eau et la répand presque tout de suite. Une vasque, en revanche, attend d’être remplie et communique ainsi sa surabondance sans se faire de tort... Mais tu vas me dire : ‘La charité ne cherche pas son avantage’ (1 Co 13,5). Oui, mais sais-tu pourquoi ? Elle ne cherche pas son avantage, parce qu’elle ne manque de rien. Qui chercherait ce qu’il possède déjà ? La charité n’est jamais dépourvue de son avantage, à savoir de ce qui est nécessaire au salut […].


Pour qu'une mère puisse donner, elle a besoin d'être ressourcée, remplie... Alors avant de reprendre le quotidien, l'école à la maison ou pas, je vous invite à réfléchir à comment chaque jour prendre ce temps si important de se ressources, de ne pas s'oublier, de prendre soin de soi, simplement, quelques minutes.

Se lever plus tôt pour prendre le petit déjeuner seul en SILENCE, mettre tout le monde en moment calme après le déjeuner pour déguster un thé chaud, sous un plaid, s'organiser pour que les enfants soient au lit tot (en hiver c'est possible) et bénéficier d'une longue soirée...




Et pour aller plus loin dans l'amour de soi, la gratitude, la joie....

il y a aussi les Fabuleuses dont je cite ici la créatrice :



"Si tu es comme moi, tu sais que quand maman n’est pas très en forme, c’est compliqué dans le foyer ! On a toutes nos bons jours et nos mauvais jours, nos journées où tout va bien et nos journées bien pourries, où les enfants ont la varicelle, la machine à laver nous lâche et en plus on s’engueule avec notre fabuleux. Mais la bonne nouvelle, c’est que retrouver un peu de sérénité dans tout ça, c’est possible ! Survivre à nos journées pourries, et même avec le sourire, c’est possible."



281 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout