M is for Mama Chapitre 15

Les choux et les cigognes

Eduquer nos enfants à la bonté du plan de Dieu pour la sexualité


Peu de choses font autant rougir les parents que d'avoir à parler de sexe avec les enfants. Et l'inconfort augmente lorsqu'on en parle à notre propre progéniture qui va inévitablement finir par se dire : Maman et Papa ont fait CA pour m'avoir, ou même, Papa et Maman font encore CA !


Même si je comprends la peur d'aborder le sujet, nous pouvons nous reposer sur la connaissance que la seule chose que Dieu n'a pas trouvé bonne dans la création était qu'Adam soit seul.

Le plan de Dieu pour la sexualité est tellement clair (et tellement bon) que nous n'avons pas besoin d'aller plus loin que la Bible pour savoir comment en parler à nos enfants en leur expliquant les faits, sans qu'ils aient à faire des choses étranges avec une banane.


L'éducation sexuelle à l'école est souvent purement mécanique, ou en "prévention". Et cela devient de plus en plus une éducation à la théorie du genre, à la "tolérance"...

La simple déclaration que le genre est biologique est considérée comme une discrimination. J.K. Rowlings est devenue du jour au lendemain persona non grata pour avoir dit qu'elle croit qu'il y a des hommes et des femmes.

C'est la conclusion illogique d'une société qui rejette les bases bibliques :

Genese 5 :

02 il les créa homme et femme ; il les bénit et il leur donna le nom d’« Homme », le jour où ils furent créés.


L'un des traits caractéristiques de la médiocrité maternelle est la passivité, une mentalité qui suit le courant quand bien même il serait nefaste, car "on n'y peut rien".

Cet état d'esprit renonce à la responsabilité donnée par Dieu à chaque mère d'enraciner toute l'éducation de leurs enfants, même l'éducation sexuelle, dans les principes divins.

Cela veut dire que nous ne laissons pas l'école, la télé ou d'autres personnes expliquer à nos enfants le plan de Dieu sur la sexualité.

Se défausser sur d'autres nous épargne de l'embarras sur le moment, mais se confronter à des situations embarrassantes fait partie du travail de la mère, et nous devons prioriser les bénéfices sur le long terme pour nos enfants, par rapport à notre confort du moment.


1 Corinthiens 6

19 Ne le savez-vous pas ? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes,

20 car vous avez été achetés à grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps.


Dans notre famille, nous prenons une journée spéciale pour l'anniversaire des 10 ans de nos enfants.

Mon mari emmène les garçons, j'emmène les filles. Nous discutons tous les deux des sujets sensibles avec nos enfants, mais pour cette journée spéciale, être entre filles ou entre garçons nous parait avoir du sens.

Nous lisons la Bible en famille depuis des années et nous n'évitons jamais les passages qui continuent des références sexuelles.

Par exemple dans le passage de la Genèse 34 ou Sechem viole Dinah :

01 Dina, la fille que Léa avait enfantée à Jacob, sortit pour aller voir les filles du pays.

02 Sichem, fils de Hamor le Hivvite, chef du pays, la vit, l’enleva, coucha avec elle et la viola.


Si notre enfant de 5 ans nous demande ce que cela veut dire nous répondons que violer c'est faire très mal, et plus ils grandissent plus nous expliquons précisément. Pareil pour "Adam connut sa femme". Le petit enfant n'a pas besoin des détails.


Nous ne nous rendons pas service, ni à nos enfants, quand nous évitons le sujet ou quand nous lui donnons l'aura mystique de ce dont on ne doit pas prononcer le nom/

Donc lors de ma sortie avec ma fille ainée, je lui ai expliqué que la sexualité est un élement crucial du plan de Dieu pour le mariage entre l'homme et la femme, que Dieu a crée la femme à partir de l'homme et qu'ils sont fait pour s'assembler, physiquement et émotionnellement, comme les pièces d'un puzzle. J'ai utilisé les terme anatomiques précis, et elle écoutait en acquiesçant calmement.

Puis je lui ai demandé si elle avait des questions, même si elles pouvaient paraitre gênantes.

Et sa réponse m'a montré combien la préparation que nous avions faite avait payé : Pourquoi devrais-je me sentir gênée à propos de quoi que ce soit ? Dieu l'a conçu, Et c'est une bonne chose, donc pourquoi est-ce que cela serait embarrassant ?


A propos de la pornographie.

Abbie parle de qqn de connu qui a dit que puisque les ados regardent du porno de toute façon, elle en regarderait avec eux car c'est "la meilleure façon de préparer les enfants à l'apprécier de la bonne manière quand ils seront prêts".

Abbie n'est pas d'accord du tout.


C'est notre travail de dire à nos enfants que le porno est destructeur pour l'homme et pour la femme car il abime les mariages avant même qu'ils débutent. Comment une femme normale pourrait-elle se comparer à une actrice de film X ?

Je crois que notre société refuse de dénoncer la pornographie parce que le faire reviendrait à dire que la sexualité hors mariage pose problème.


À tous ceux qui prétendent qu'il est naïf d'enseigner à nos enfants que le dessein de Dieu pour l'intimité physique est limité à un homme et une femme dans le mariage, et qu'un tel enseignement n'est plus à la page notre réponse doit être un chaleureux, "Non !" La position de Dieu sur le caractère sacré du lit conjugal date certes du Jardin d'Eden, mais elle est loin d'être fatiguée ou dépassée."


Hébreux 13:4 : 04 Que le mariage soit honoré de tous, que l’union conjugale ne soit pas profanée, car les débauchés et les adultères seront jugés par Dieu.

Matthieu 5. : 27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère.

28 Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.


Donc même l'excuse de regarder du porno pour épicer sa vie de couple ne tient pas.

Nos enfants ont besoin de plus que de consignes d'abstinence, bien sur.


Dieu a placé une pulsion sexuelle en chacun de nous, et c'est bien dans les paramètres de son dessein parfait pour le mariage. Cependant, si nous ne parvenons pas à expliquer pourquoi la mise en garde est si importante et insistons simplement sur le respect d'abstinence, nous rencontrerons une résistance significative de la part des enfants qui ont l'impression que nous les privons du plaisir que la société (et leurs hormones) assure qu'ils méritent.


Et c'est finalement pourquoi une approche médiocre de la passivité ou de l'abandon des récits culturels populaires fait tant de mal à la vision de l'intimité de nos enfants. Nous ne montrons pas assez que préserver la sexualité jusqu'au mariage est séduisant. La "culture de la pureté", comme toute autre approche prescriptive, peut facilement virer au légalisme et à l'alarmisme. J'ai entendu de nombreux lecteurs qui associaient l'abstinence à la colère de Dieu, pour se rebeller plus tard. Beaucoup d'autres se sont mariés en considérant que c'était le devoir de la femme envers son mari.


Au lieu de cela, nous avons l'occasion, en tant que mamans, de montrer à nos enfants à quel point il est agréable et joyeux de donner de l'affection à notre mari (et uniquement lui).

Quand nous soulignons le bon plan de Dieu pour le sexe dans le mariage et combien il est satisfaisant d'exercer la maîtrise de soi à court terme pour une relation à long terme exempte de bagages sexuels, de comparaisons et de blessures passées, nous donnons à nos enfants l"espoir d'un mariage sain et, oui, pur.

Je sais que notre société suppose que l"abstinence sexuelle lorsque nos hormones adolescentes exigent le contraire est impossible, même carrément contre nature. Mais ni mon mari ni moi n'avons eu d'autres partenaires sexuels. Beaucoup d"autres membres de notre cercle chrétien qui se sont mariés à peu près au même moment ont la même histoire. Et aucune de nos relations n'en a souffert. Au contraire, la confiance et l"intimité qui découlent du fait de savoir que votre histoire sexuelle n'est partagée avec personne d'autre produit une paix incroyable et la liberté d'être soi-même.

Pour ma part, je n'ai pas choisi la chasteté à contrecœur parce que j'ai été intimidé par des parents ou des dirigeants d'église bien intentionnés mais autoritaires. Oui, mes parents m'ont appris ce que la Bible a à dire sur le sexe avant le mariage, mais je ne me suis jamais sentie menacée - simplement encouragée par le fait que, aussi attrayant que puisse paraître le monde avant le mariage, ce serait d'autant plus épanouissant et excitant s'il n'était partagé qu'avec mon futur conjoint.

Mon mari ressentait la même chose, bien que son histoire soit différente puisqu'il avait cette conviction de conserver l'intimité physique pour le mariage alors qu'il était encore incroyant. Il est même allé jusqu'à enrouler une couette et la placer au milieu de son lit comme barrière lorsque sa petite amie de l'époque est restée dormir chez lui en raison d'un problème de voiture. Quand je lui ai demandé pourquoi il ressentait une telle conviction d'attendre, il a dit ceci : « Je ne voulais pas que ma future femme ait été avec quelqu'un d'autre, et j'ai supposé qu'elle ressentirait la même chose. Si j'avais eu des relations sexuelles avant le mariage, j'aurais eu l'impression d'être en train de tromper ma future épouse. "



Et si, en tant que mamans chrétiennes, nous nous soucions de dépeindre le sexe d'une manière bibliquement exacte, alors nous devons nous « habiller » et être prêtes à parler du bon dessein de Dieu pour que nos enfants ne soient pas bouleversés par un programme mondain qui promeut et confirme les choix impies, la confusion des sexes et, par-dessus tout, une vision erronée selon laquelle l'abstinence avant le mariage n'est que pour les grenouilles de bénitier et ceux dont personne ne veut.

Nous connaissons la vérité. L'abstinence pour des mariages purs est aussi sexy que possible. Proclamons-le hardiment à nos enfants.



Maternité Médiocre

Laisse l'éducation sexuelle "aux autres"

Permet aux valeurs mondaines de prévaloir

Ne comprend pas l'importance de préparer les enfants à une intimité selon le plan de Dieu


Maternité ajustée au Christ

" Voit "l'éducation sexuelle" comme un travail pour les parents

Explique le sexe d'un point de vue biblique

Connaît ce qui est en jeu dans un monde plein de confusion et de blessures sexuelles


ACTIONS :

Mémoriser et Méditer Genese 2.24

24 À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.


Planifier la façon dont parler de la sexualité, dans le plan de Dieu, à nos enfants.

Faire le point sur les technologies et accès de nos enfants à des informations sexuelles qu'ils n'ont pas l'âge de recevoir.

Questions

Est-ce que ma vision de la sexualité est inspirée de la Bible ? Si non, pourquoi ?

Pourquoi, alors que c'est clairement validé par Dieu dans le mariage, suis-je si nerveuse à l'idée d'en parler à mes enfants?

Quels bénéfices mes enfants retireront-ils d'entendre parler de la sexualité par moi plutot que par "les autres" ?


Prière

Seigneur,

Tu nous a fait le cadeau de la sexualité dans le mariage. Merci.

Aide-nous à clairement transmettre la joie que l'intimité conjugale peut donner, audacieusement, en combattant les mensonges répandus par le monde.





233 vues0 commentaire