Prendre soin de la mère


Parce que l'atmosphère du foyer dépend tellement de la mère, coeur de sa maison, il est indispensable qu'elle puisse prendre soin d'elle.


Saint Bernard de Clairvaux nous invite à être VASQUE et non CANAL.


Chrétien ou non, cette image fonctionne :

« Si tu es sage, montre-toi vasque et non pas canal  Un canal reçoit l’eau et la répand presque tout de suite. Une vasque, en revanche, attend d’être remplie et communique ainsi sa surabondance sans se faire de tort... Mais tu vas me dire : ‘La charité ne cherche pas son avantage’ (1 Co 13,5). Oui, mais sais-tu pourquoi ? Elle ne cherche pas son avantage, parce qu’elle ne manque de rien. Qui chercherait ce qu’il possède déjà ? La charité n’est jamais dépourvue de son avantage, à savoir de ce qui est nécessaire au salut […].


Pour qu'une mère puisse donner, elle a besoin d'être ressourcée, remplie... Alors avant de reprendre le quotidien, l'école à la maison ou pas, je vous invite à réfléchir à comment chaque jour prendre ce temps si important de se ressources, de ne pas s'oublier, de prendre soin de soi, simplement, quelques minutes.

Se lever plus tôt pour prendre le petit déjeuner seul en SILENCE, mettre tout le monde en moment calme après le déjeuner pour déguster un thé chaud, sous un plaid, s'organiser pour que les enfants soient au lit tôt (en hiver c'est possible) et bénéficier d'une longue soirée...

Prendre chaque jour le temps d'une lecture ressourçante, inspirante, enrichissante (pourquoi pas Admire et fais tiennes des mamans) ou d'une écoute musicale apaisante, remotivante...


Ne t'oublie pas chère maman, commence par toi, n'attends pas que tout aille bien pour prendre soin de toi, prend soin de toi pour que tout aille mieux. Fais-toi ce cadeau qui fera tant de bien autour de toi.


Belle année !





Petite compilation de citations inspirantes pour les mamans, tirées des écrits de Charlotte Mason.



« Si les mères pouvaient apprendre à faire elles-mêmes ce qu'elles font pour leurs enfants… nous aurions des ménages plus heureux.

Laissez la mère sortir pour jouer !

Si seulement elle avait le courage de tout lâcher quand la vie devient trop tendue, et de passer une journée, ou une demi-journée, dans les champs, ou avec son livre préféré, ou dans un musée en regardant longtemps et bien deux ou trois tableaux, ou au lit, sans les enfants, la vie se poursuivrait de manière beaucoup plus heureuse pour les enfants et les parents. ~Charlotte Mason


“If mothers could learn to do for themselves what they do for their children…we should have happier households.

Let the mother go out to play!

If she would only have courage to let everything go when life becomes too tense, and just take a day, or half a day, out in the fields, or with a favourite book, or in a picture gallery looking long and well at just two or three pictures, or in bed, without the children, life would go on far more happily for both children and parents.”

~Charlotte Mason



« En cette période de pression extraordinaire, éducative et sociale, le premier devoir d'une mère envers ses enfants est peut-être de leur assurer un temps calme favorisant la croissance, six années complètes à recevoir la vie, en passant la plus grande partie de la journée dehors à l'air frais. "

- Charlotte Mason


“In this time of extraordinary pressure, educational and social, perhaps a mother’s first duty to her children is to secure for them a quiet and growing time, a full six years of passive receptive life, the waking part of it for the most part spent out in the fresh air.”

Charlotte Mason





100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout