• marie B

Une famille d'amis ?

Ami : Celui, celle qui nous aime et que nous aimons




J'ai eu envie de partager avec vous un article reçu cette semaine du groupe de homeschoolers anglophone « wild + free » a propos de l’amitié.


L’auteur nous dit :

« Quand je pense à l’instruction en famille, le mot qui me vient souvent à l’esprit est « amitié ».


En lisant ça je me suis dit : n’importe quoi, je ne suis pas l’amie de mes enfants, encore un truc d'américains baba-cools post soixante-huitards…

Et puis j’ai réfléchi : quand je dis à ma fille : « je ne suis pas ta copine », c’est en général parce qu’elle est insolente envers moi… l’insolence est-elle vraiment une attitude amicale ?

J’en doute finalement… Pourquoi lui réponds-je (oui la tournure est étrange) cela ???

Est-ce que finalement être l’amie de mes enfants est quelque chose que je pourrai souhaiter ?

Lisons ensemble la suite de cet article


« Certaines diront qu’on ne peut pas être parent et ami. Je ne suis pas d’accord.

Pensez à ce que font les amis : ils rient et aiment ensemble, se blessent et se pardonnent. Ils mangent, partagent des moments de vie, et prennent du temps les uns pour les autres. Ils se parlent en vérité quand c’est nécessaire, et le plus souvent ils se soutiennent et s’encouragent. Les vraies amis deviennent une famille.

Donc pourquoi notre famille ne pourrait-elle pas être une famille d’amis ? »


C’est vrai que vu comme ça… c’est tentant.

En fait quel que soit le mot qu’on met derrière, il s’agit d’amour. Des vrais amis, ce sont des gens qu’on aime. Une famille c’est un endroit où l’on essaye, avec difficulté, avec des plantages monumentaux, avec courage surtout, de s’aimer.

L’auteur continue ainsi.


Je veux aimer mes enfants, être lente à la colère et rapide à pardonner.

Je veux leur laisser de la place et les prendre dans mes bras.

Je veux passer au-dessus de leurs comportements et voir leurs coeurs.

Et je veux leur parler en vérité mais les soutenir en tout temps.

Développer l’amitié avec nos enfants n’est pas une formule magique, un programme de formation… ça ne nous est pas donné simplement parce que nous leur avons donné naissance.

C’est un processus sanctifiant, une habitude qui vient en sautant sur chaque petite occasion, comme on le fait avec nos amis adultes.


C’est chanter avec eux à tue-tête leur chanson préférée dans la voiture.

C’est s’asseoir par terre avec eux pour faire un jeu.

C’est cuisiner leur plat préféré ou cacher un mot dans leurs sacs.

C’est être présent avec un gentil mot, un calin, ou une conversation à propos de leur passion.

C’est laisser un message sur le miroir de leur salle de bain. »



Me voilà avec un sentiment mitigé : une soif de developper cette amitié avec mes enfants, mais un ras-le-bol aussi des injonctions : pour que tes enfants soient heureux tu dois faire des jeux de société avec eux…

Sauf que je n’aime pas ça. Ils sont nuls, ils ne comprennent rien aux règles, ils n’aiment pas perdre, ils abandonnent en cours de partie ou veulent recommencer aussitôt fini, ils foutent en l’air le plateau en marchant dessus… non je ne veux pas faire de jeux de société avec eux.


Mais je me dis que réfléchir parfois ma relation à eux comme une amitié à developper et à chérir pourrait occasionner de beaux moments : chanter à tue-tête ça oui, cuisiner pour eux comme je le fais pour mes amis ça oui, prendre avec eux le temps d’un apéro dans le canapé sans regarder l’heure ça oui, les écouter ça oui, chérir et susciter les petits moments ça oui…

Créer en quelque sorte l’atmosphère dont nous parle Charlotte Mason, sans me mettre sur le dos des choses qui me pèseront (les fameux jeux de société et autres bricolages (la par exemple, je réalise le calendrier de l'Avent de Jésus Sauvage que je vous ai montré dans un précédent post : mais pas avec eux ! j'ai besoin de moment à moi, où personne ne pose une main sale, un pied, un verre d'eau sur un dessin qui m'a pris 3h !! ), mais en choisissant de vivre davantage de nos moments du quotidien intentionnellement, en étant pleinement présente avec eux… ça me parait un beau programme pour l’Avent qui est si propice aux moments de partage, de joie simple, d'amour...




Pour nous y aider nous allons user des ressources du parcours de l'Avent ... et de la grâce :)


Bel Avent !!


crédits photos : Unsplash


117 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout